Différences culturelles pour L’Oréal Paris

« Pour une femme brésilienne, c’est la chevelure et le corps qui sont le plus important, pour une Chinoise c’est la peau du visage, pour une Indienne ce sera le maquillage. Notre démarche, c’est « l’universalisation » de la beauté, c’est-à-dire la globalisation sans l’uniformisation » explique Jean-Paul Agon, directeur…

Lire la suite…

différences culturelles et adaptation à l’internationale d’Ikea

une jeune femme en habit traditionel chinois se tient devant le logo ikea en chine

  La stratégie suivie par Ikea, en Europe, dans un premier temps est la standardisation globale de son offre. C’est à dire un marketing de masse. Ikea choisi de recevoir et de reproduire des produits et des magasins à l’identique. Cela permet d’imposer son style, afin d’habituer la clientèle au…

Lire la suite…