Enjeux économique et environnementaux-Renault

LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DE RENAULT

 

 Dans le monde

Renault étant le quatrième  plus grands constructeur automobile d’Europe , ne bénéficie pas  d’une image de marque portée sur l’écologie et l’environnement.

Pour y remédier, la firme au losange a décidé de se lancer dans plusieurs projets importants en lien avec l’environnement.

En effet, Renault a décidé de mettre en place une stratégie  environnementale pour lui permettre de gagner en image de marque . Elle consiste à réduire les impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie des véhicules, c’est-à-dire de la conception à la vente. Depuis quelques années, la firme lance même des véhicules entièrement électriques et qui n’émettent pas de CO2 à la conduite. Dès 2007, Renault a lancé une signature permettant à ses clients d’identifier facilement les véhicules les moins émetteurs de CO2 et les plus sobres à l’usage. La signature ECO2 illustre la démarche de progrès continu adoptée par Renault pour baisser les émissions CO2 à l’usage de ses véhicules thermiques. On peut voir que Renault a réussi à réduire son empreinte carbone de 17% en 5 ans.

enjeux environnementaux

Dans cette même optique de réussite environnementale, Renault a décidé de s’allier à une start up spécialisée dans la conception de véhicules autonomes pour commercialiser sa Renault  Zoé à Singapour dans une logique d’avancée technologique. Ce projet devrait être lancé dans l’horizon 2018.

En France

De même, mais cette fois ci à domicile, Renault s’est allié à Orange pour promouvoir l’autopartage. Cette alliance permettra aux employés d’Orange d’avoir ainsi la possibilité de conduire les utilitaires Kangoo ZE ou Nissan e-NV200, la Renault Zoé ZE ou la Nissan Leaf. Orange gère en effet un pôle de véhicules accessibles aux salariés , via l’application Orange Autopartage. Il leur est possible de réserver en un clic une voiture électrique pour un usage professionnel ou personnel.

Pour finir, c’est à l’étranger que Renault vise la commercialisation de sa Twizy ZE. En effet ce modèle va être mis en test au Canada, si celui-ci se montre concluant, la firme lancera le modèle aux Etats Unis.

LES ENJEUX ÉCONOMIQUES DE RENAULT DANS LE MONDE

Pour rester compétitive, une entreprise se doit de faire des choix et de prendre des risques.Dans le cas de Renault, ces choix et risques correspondent à des choix d’implantations dans un marché, ou encore de choisir où placer son ou ses usines.

Par exemple, on peut voir que Renault a fait du marché chinois une priorité et ce, malgré son retard, en effet, Renault espère conquérir le marché automobile chinois qui constitue de nos jours le marché le plus actif du monde. Pour se faire, la marque compte adapter ses prix au marché local et compte toucher le grand public avec son modèle Kadjar, puis séduire les amateurs de SUV avec le Koléos.

Toujours pour rester du côté de l’Empire du Milieu, Renault a récemment décidé d’implanter une de ses usines à 1000 km de Pékin grâce à l’aide de sa coentreprise avec Dongfeng. “Depuis quelques années, la Chine commence à devenir un endroit où il faut se positionner, poursuit Thomas Vial. Il est intéressant d’aller y chercher deux ou trois références de partenaires, de clients, à montrer ensuite pour lever des fonds”.

enjeux économiques

Dans le même registre, on peut voir que malgré une baisse consécutive du marché automobile, Renault s’en sort mieux que la plupart de ses concurrents. Par exemple, Renault possède déjà 7 % de parts de marché Brésilien, et ne compte pas s’arrêter là…

En effet, l’entreprise a décidé de lancer trois Sport Utility Vehicle supplémentaires sur ce marché pour ainsi lui permettre d’assurer sa croissance tout en démontrant sa confiance face aux concurre

Comments are closed